top of page
Rechercher

La batterie française sans lithium : une révolution en marche !

Amiens, le 10 février 2024 – La société française Tiamat a annoncé aujourd'hui la mise en production de sa batterie sodium-ion, une technologie révolutionnaire qui ne contient ni lithium ni cobalt. Cette innovation majeure suscite un vif intérêt de la part des constructeurs automobiles, qui y voient une alternative prometteuse aux batteries lithium-ion traditionnelles.


Des performances comparables, un coût et un impact environnemental réduits

Les batteries sodium-ion de Tiamat offrent des performances comparables aux batteries lithium-ion en termes de densité d'énergie et de durée de vie. Elles se distinguent cependant par leur coût de production plus bas et leur empreinte carbone réduite. En effet, le sodium est un élément abondant et peu coûteux, contrairement au lithium et au cobalt, dont l'extraction est souvent associée à des pratiques néfastes pour l'environnement.


Un engouement croissant des constructeurs automobiles

Plusieurs constructeurs automobiles de premier plan, tels que Renault, Volkswagen et Stellantis, ont déjà manifesté leur intérêt pour la technologie de Tiamat. Ils y voient une opportunité de réduire les coûts de production de leurs véhicules électriques et de répondre à la demande croissante des consommateurs pour des produits plus durables.


Une nouvelle ère pour l'industrie automobile française

L'implantation de la gigafactory de Tiamat à Amiens, prévue pour 2025, devrait créer des milliers d'emplois et faire de la France un leader mondial dans le domaine des batteries nouvelle génération. Cette innovation française a le potentiel de révolutionner l'industrie automobile et de contribuer à la transition énergétique.


Mots clés: batterie française, sans lithium, sodium-ion, Tiamat, gigafactory, Amiens, Renault, Volkswagen, Stellantis, durable, révolution, transition énergétique.

Comments


bottom of page